03/02/2005

Canterbury

Dimanche. Traditionnel jour du repas familial, l’équipe a investi un resto cossu d’Ixelles. Les acteurs présents sont Jean-Pierre Cassel, Jean-Paul Rouve et Anna Bondareva, ils sont la famille Devau. En plus des acteurs et de l’équipe sont en visite les parents de Jean-Paul Rouve.

La scène tournée l’après-midi est un monologue très dur où le père Devau dit son fait sans ambages à John, son fils. La scène est jouée plusieurs fois d’affilée pour permettre le tournage de contre-champ. John en prend pour son grade de nombreuses fois.

Au sortir de la prise Jean-Pierre Cassel au père Rouve :
« Je suis un bon Papa, non ? »

[Denis Balencourt]

14:38 Écrit par Denis Balencourt | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

Cassel, magnifique acteur!

Écrit par : hercule | 03/02/2005

et.....chadeline! rememor toi cette photo suréaliste noir et blanche comme le cresson sur la banquise,rapel toi nos fous rires émus par la grace de nos jeux puérilles......que de souvenirs!!!
tu sais qui je suis et je sais qui tu es....ah ah aaaaah(rire sardonique!)

Écrit par : jo | 03/02/2005

rire sardonique... ...mais neanmoins angoissé que le cresson sur la banquise ne fleurisse au soleil... comme dirait le proverbe chinois...

Écrit par : Chadeline | 04/02/2005

Un "meuble" du cinéma écrit... Je consulte avec plaisir ce blog quotidiennement et le sujet
passé au Jt de la Rtbf conforte ce que j'ai ressenti durant
le tournage en tant que figurant : une excellente ambiance,
dictée par un réalisateur travailleur ET étonnamment sympathique...

Les deux ajdectifs vont trop rarement de pair pour un réal!


Un meuble de la Villa Mobutu...

Écrit par : David | 07/02/2005

Les commentaires sont fermés.