08/01/2005

7 – Bonne nouvelle vue de l’intérieur

Dans un post précédent je vous faisais part d'une "bonne nouvelle" concernant un rôle important à attribuer. Voici le point de vue du réalisateur.

Dimanche 19-12-04
A Paris, Théâtre de l’Atelier où Jean-Pierre Cassel joue une petite pièce d’Albee (très drôle). Je le rencontre ensuite pour parler avec lui du rôle d’Henri Deveau. Très chaleureux, entente immédiate. Le scénario le passionne. Le rôle aussi. « …Ce sera un contre-emploi massif ! Pour moi, dans le scénario freudien du meutre du père, je me suis laissé tuer tout de suite !… C’est ce que mon fils Vincent n’arrête pas de dire, en tout cas !… Le contraire d’Henri Deveau, donc !… »

[Stefan Liberski]

12:16 Écrit par Denis Balencourt | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.