18/12/2004

Coulisse - Bureau de la production

Le bureau de la production est logé entre 2 garages, on y accède par un escalier. Tapis entre les fax, imprimante et photocopieuse je retrouve Sébastien, le régisseur général. Les régisseurs sont les logisticiens du tournage.
Ils ont, pour ce que j’en ai compris, la responsabilité d’obtenir les autorisations de tournage, de prévenir les autorités, de mettre en œuvre la cantine, de veiller au respect de l’intégrité de l’espace de tournage pendant que le moteur tourne, d’établir les itinéraires, de trouver des transports pour les acteurs, ils ont le sens du détail et de l’exhaustivité.

Sébastien en guise d’accueil m’explique l’histoire du Bunker. Nous sommes dans une maison de Jacqmain construite par un diamantaire féru d’art qui voulait que le lieu permette la mise en valeur de ses collections. Cet objectif explique que le toit de la maison est percé de nombreux puits de lumière. Après quelques déboires juridiques et une fuite en Amérique du Sud du premier propriétaire, le Bunker est devenu la propriété de Mobutu. Après quelques déboires politiques et une fuite au Maroc du deuxième propriétaire, le Bunker est devenu la propriété de l’état congolais et a servi d’ambassade durant quelques années. Le lieu a changé une dernière fois de main lorsque après quelques déboires financiers et politiques les fonctionnaires en poste eurent transformé une partie des 1,6 hectares de terrain en potager. Depuis le Bunker est à vendre. Les voisins ne sont pas rassurés.
[DB]

14:14 Écrit par Denis Balencourt | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.